028 Logements Joulens 6

  • LieuMorges, VD
  • ClientPrivé
  • Dates2011-2016
  • TypeConstruction neuve
  • ProgrammeLogements
  • MandatMandat direct
  • CollaborateursXavier Denonne, Jens Theuwen, Gauthier Moreels, David Van Lierde
  • Ingénieur CivilESM Ingénierie, Genève
  • Physique du bâtimentWeinmann Energies, Echallens
  • Ingénieur électricitéPerottet, Epalinges
  • Ingénieur SanitaireVoutat, Gland
  • AcoustiqueEcoacoustique, Lausanne
  • PhotographiesThomas Jantscher, Colombier
  • StatutRéalisé
  • Numéro du projet028
Lire le texte

La parcelle du ‘’clos de Joulens’’ est située dans un quartier résidentiel au nord de la ville de Morges. La villa existante et construite dans les années 60 a été démolie.

Le projet tend à densifier la parcelle et propose des logements urbains disposant des qualités que l’on retrouve dans la villa individuelle. Quatre plots prennent place dans le clos pour former une cour. Les décalages et retraits des formes urbaines ainsi que leur positionnement sur le site offrent la privacité nécessaire à chaque logement. Chaque maison est composée de 2 logements en duplex selon une organisation typologique de plot rayonnant de manière à profiter de perspectives intéressantes sur le lac, les Alpes et le Jura. Les espaces de vie principaux sont situés à l’étage et se prolongent par une loggia privative. Le rez-de-chaussée contient les espaces des chambres et le hall d’entrée. Cette inversion ‘’jour-nuit’’ permet de conserver le caractère commun du clos. Les sous-sols privatifs regroupent les espaces utilitaires ainsi qu’une connexion avec le parking souterrain.

 

L’enveloppe porteuse des villas est réalisée en panneaux béton préfabriqués isolants et porteurs. La partie non porteuse du panneau est constituée d’un béton teinté. Les panneaux horizontaux sont lisses de décoffrage et les panneaux verticaux présentent une surface rugueuse issue d’un sablage moyen.

 

Les villas sont conçues selon les principes du label MINERGIE. L’énergie de chauffage est produite par quatre chaudières à gaz réparties dans les différents bâtiments. Des panneaux solaires thermiques, disposés sur les toitures des bâtiments, complètent le dispositif et assurent la production d’eau chaude sanitaire.